Notables améliorations de l’état clinique de Thuy, Photos

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Je viens de recevoir une communication téléphonique de Hanoi me prévenant que Thuy et Hoà, sa maman, sont bien arrivées à Hanoi ce matin 21/09/2008 à 06h45, heure locale. Elles se portent bien toutes les deux et ne sont “qu’un peu fatiguées” après ce long périple.
Le séjour qu’elles ont fait à Liège s’est donc terminé le samedi 20/09/2008. Nous les avons reconduites à Paris- Charles de Gaulle pour le retour qui, apparemment s’est bien déroulé. (N’ayant pas l’habitude de se déplacer, ni en voiture ni en avion, il leur est assez pénible de devoir supporter le mal du transport, même pour des déplacements courts de quelques kilomètres !)
Le traitement chirurgical lourd visant à la reconstruction des deux mains et du visage de Thuy peut être considéré comme terminé mais il faut encore poursuivre les traitements adjuvants pour améliorer encore l’aspect cosmétique et fonctionnel des sites opératoires : massage local, mobilisation, port des gants, du masque et de la culotte de silicone et enfin, peut être, dans quelques temps, l’une ou l’autre retouche chirurgicale minime et ne demandant pas de longue anesthésie.
A ce propos, Thuy a bénéficié de trois lourdes anesthésies durant la période du 03/07 au 04/08, pour les trois interventions chirurgicales majeures ( 03/07, 14/07 et 04/08/2008), avec quelques “sédations” intermédiaires pour les pansements.
Toute cette période n’a pas été particulièrement facile, ni pour l’enfant ni pour sa maman car à la douleur opératoire, la fatigue dûe aux anesthésies, les traitements complémentaires … s’ajoutent l’éloignement, et du milieu et de la famille, la difficulté de communication de par la frontière du langage, les différences d’us et coutumes etc. Malgré tout cela, tant Thuy que sa maman sont enchantées de leur séjour, bien sûr compte tenu des résultats immédiats des interventions chirurgicales subies mais aussi de la qualité des soins reçus (en parlant de la douleur post-opératoire, Thuy a dit “si c’est comme ça pour toutes les opérations, je veux bien être opérée douze fois !” ou en parlant de sa chambre d’hospitalisation : “dans une chambre pareille, on peut hospitaliser six, si pas huit enfants”!).

Thuy est également enchantée de la gentillesse, de la patience et de la douceur des infirmières et des médecins qui se sont occupés d’elle.
En dehors des périodes d’hospitalisation – du 02/07/2008 au 26/07/2008 puis du 03/08 au 12/08/2008 – Thuy et sa maman ont séjourné essentiellement dans les trois familles qui sont à l’origine de leur venue à Liège, F & A. Carlier, B & B. Finet et N & T. KHUC et quelques jours aussi chez Thu & Duc, couple de Vietnamiens liégeois ami. Elles ont pris connaissance avec la vie de famille en Belgique, tout à fait similaire avec celle qu’elles connaissent au Viêt Nam, les obligations tant dans le comportement que pour les tâches ménagères, l’étonnement devant tous les ustensiles de cuisine, les appareils ménagers, la crainte de pousser sur le mauvais bouton, l’émerveillement devant le coupe-œuf ou le vide-pomme et bien d’autres encore.
Elles ont également participé à quelques sorties, il est vrai assez limitées car aucun de nous ne disposait de beaucoup de temps pour les y conduire en plus du fait que l’état médical de Thuy ne nous le permettait pas au début de son séjour. Elles ont quand même été voir les grottes de Remouchamps, le monde Sauvage d’Aywaille sans compter quelques sorties “sportives” avec Bernard.
Et il y a aussi les courses au supermarché ! Cauchemar pour Hoà (la maman) car “il y a trop de choses et tout est différent” et paradis pour Thuy pour les mêmes raisons : “c’est plein de jouets, de friandises” mais aussi des dizaines si pas une centaine de “et ça, qu’est-ce-que c’est, ça sert à quoi ? …..)
Thuy a également goûté à la vie scolaire belge durant les trois dernières semaines de son séjour et a pu lier connaissance voire amitié avec deux classes d’une école primaire de la région liégeoise, particulièrement avec quelques enfants d’une classe de sixième primaire. Elle a notamment été invitée à l’anniversaire de l’une des enfants et est restée assez étonnée des coutumes européennes à ce propos.

Les paroles ne sont pas leur point fort, Thuy et sa maman me demandent néanmoins de vous dire un grand merci très ému, pour votre gentillesse, pour votre aide, pour votre soutien, pour votre compétence et un merci particulier pour les docteurs Patrick Massagé et Jean Paul Deleuze qui ont pris en charge le traitement chirurgical du visage de Thuy.
Personnellement, je pense que toutes les paroles ne valent rien à côté de ces yeux émerveillés, qui pour la première fois revoient ce visage remodelé, beaucoup plus lisse, qui voient ces doigts auparavant figés, commencer à bouger, ces mains capables de saisir des objets sans qu’ils ne tombent, ces doigts qui permettent à Thuy de manier une paire de baguettes.
Malheureusement, je n’ai pas pu saisir ces yeux sur une photo mais je joins néanmoins quelques autres pour que vous puissiez voir l’évolution et voir ce qui a été fait au point de vue chirurgical depuis que nous l’avons vue à Hanoi le 24 octobre 2007, son arrivée à Liège le 29 juin 2008 et son retour le 20 septembre 2008. La date de la prise de vue précède l’intitulé de la photo.
Même si des gestes complémentaires restent à faire pour améliorer encore la situation, vous pouvez déjà voir les notables améliorations de l’état clinique de Thuy.

Photos

Encore une fois, mille merci et meilleures amitiés à tous.

A.M.E.V. Aide Médicale aux Enfants du Vietnam
A & F. Carlier
B & B. Finet
T & N. Khuc

Cette entrée a été publiée dans Thuy. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.